Achetez l'album ici :      

Biographie

L’acadien Cédric Vieno oscille allègrement entre le folk suave et le groove rock littéraire pour créer des pièces où la fiction, l’observation émotive et la critique sociale dansent collées-collées. Doté d’une voix imparfaite qui casse la trail et d’une orchestration encrassée, c'est sur le ton de la confidence, du raconteur et de l’insolence qu’il s'acharne à désarmer son public, à forcer son abandon. 

Fort de ses deux prix SOCAN (Gala de la chanson de Caraquet en 2010, Festival international de la chanson de Granby en 2011) et de ses participations à quelques concours, écoles et résidences (École nationale de la chanson en 2009, Festival en chanson de Petite-Vallée en 2011, Rencontres Argenteuil/Astaffort en 2012) son premier album NorthShore Love Stories en 2012 est un roadtrip indie folk qui lui fera avaler des milliers de kilomètres au cours des deux années suivantes. 

Maquiller l’âne, son deuxième, va éventuellement tuer le moteur de sa vieille Subaru à Saint-Tite-des-Caps, mais lui fera aussi gagner la chanson de l’année (son troisième prix SOCAN) et l’album de l’année aux Music New-Brunswick Awards 2014. Son folk électrique lui vaudra aussi deux nominations aux East Coast Music Awards l’année suivante. 

Autopsie d’un peureux sorti en février 2017, est le plus robuste et le plus doux à la fois. Comme s’il fallait être prêt à mordre pour pouvoir se faire des minouches en paix.



Depuis 2009, il a présenté plus de 150 spectacles au Nouveau-Brunswick, au Québec, en Ontario, au Manitoba, au Yukon et en France. L’artiste a offert des dizaines d’ateliers d’écriture dans les écoles du Nouveau-Brunswick en plus de participer à des projets créatifs de l’Alliance nationale de l’industrie musicale dans des communautés francophones minoritaires en Ontario et à l’Île-du-Prince-Édouard.